Le bougainvillier incarne une véritable invitation au voyage. Symboles de la Méditerranée, ou de destinations bien plus lointaines, ces arbustes grimpants et épineux peuvent fleurir 3 à 4 fois par an. Au Cannebeth, nous sommes particulièrement attachés à cette espèce que nous produisons depuis toujours. Preuve en est, notre collection de Bougainvillea a été nommée en 2012 Collection agréée au CCVS (Conservatoire français des collections végétales spécialisées).

Les étapes du rempotage

Se protéger !

Conseil élémentaire, mais ô combien nécessaire, le port de gants pour rempoter le bougainvillier, ou toute autre plante épineuse, est indispensable !

À quel moment rempoter son bougainvillier ?

Ce billet intervient au moment propice ! En effet, dès que le soleil commence à pointer le bout de son nez, l’activité de rempotage peut être amorcée, et ce, jusqu’à la fin du mois d’août.

Quel contenant pour rempoter son bougainvillier ?

Avant toute chose, il est important de noter qu’un bougainvillier peut rester des années dans un même pot. Toutefois, au moment où vous décidez de changer son contenant, l’idéal est de doubler le volume de ce dernier.

Concrètement, comment rempoter son bougainvillier ?

Pour commencer, trempez la motte en question dans un seau d’eau afin de l’humidifier. Ensuite, versez une couche de terreau au fond du pot puis plantez, tout en ajoutant le terreau autour de la motte. La qualité du terreau est déterminante pour la réussite de votre culture. Il doit à tout prix être fibreux (tourbe blonde), drainant et plutôt acide en pH(le pH doit idéalement être compris entre 5 et 6). Étape très importante : le tout premier arrosage ! Prenez soin de bien arroser une première fois. L’enjeu : tenir le terreau au frais, sans excès d’eau, afin que les racines se créent. Ensuite, le rythme habituel peut reprendre. Attention, une fois enraciné, le bougainvillier ne supporte pas d’avoir les pieds dans l’eau, il faudra veiller à laisser sécher le substrat entre 2 arrosages.

Le conseil de Philippe

Philippe, horticulteur au Cannebeth, détient une astuce très maline, qui permet aux racines de ne jamais baigner dans l’eau. Tapissez le fond de votre pot de pouzzolane (2 à 3 cm). Soyez-en sûrs, cette lave concassée assurera à votre bougainvillier pérennité et développement !

Voir tous les bougainvilliers sur le site Tijardin