C’est l’hiver.

Au jardin, le décor est parfois un peu bruni par le froid.

Que faire si l’on veut nettoyer les végétaux brulés par le froid ?

Tout d’abord, pas de panique... Il vaut mieux attendre que les risques de gel aient disparu.

Si vous souhaitez néanmoins faire propre alors nous vous conseillons de faire une taille haute, en laissant les branchages gelés (où la sève ne circule plus).
En effet, si vous taillez à la hauteur du « vivant », un gel tardif risque fort de vous brûler les parties mises à nues, et occasionner une nouvelle descente de sève pouvant être fatale pour votre végétal.

Si par contre, vous laissez les branchages hautes, alors un nouveau coup de froid atteindra moins facilement les parties basses encore vivantes.

Ainsi, au printemps, vous guetterez la pousse des nouvelles branches et pourrez alors intervenir avec votre sécateur au bon endroit.
Et vous savourerez alors la vitalité de votre jardin !

Pour éviter tout risque de propagation de champignons ou virus d'une plante à l'autre : nettoyez et aseptisez vos outils avant la taille et entre chaque arbuste (nous passons de l'alcool à brûler sur les lames des sécateurs)

Quelques photos de Jeremy au travail !

Plumbago après le gel de janvier

zoom-plumbago-brule-par-le-froid-300.jpg zoom-plumbago-brule-par-le-froid-1-300.jpg

Taille haute du plumbago : Comme vous pouvez le voir sur les photos, Jeremy laisse des longueurs de branches assez longues

massif-plumbago-avant-taille-5-200.jpg massif-plumbago-en-cours-de-taille-8-300.jpg 

Rosier taille d'hiver

rosier-avant-taille-0-300.jpg rosier-avant-taille-300.jpg

rosier-pendant-taille-2-300.jpg rosier-apres-taille-detail-2-300.jpg