illustration le voyage autour du monde de Bougainville copyright cannebeth Nous sommes le 15 novembre 1766. Louis Antoine de Bougainville quitte le port de Nantes à bord de la frégate la Boudeuse, pour un voyage au tour du monde, qui durera 3 ans. Si plusieurs navires commerciaux ont déjà réalisé ce périple, il s’agit du premier tour du monde français, officiel. Mandaté par le roi Louis XV, l’objectif du voyage est multiple : découvrir de nouvelles terres propices à la fondation de nouveaux comptoirs, ouvrir une nouvelle route vers la Chine, contrôler longitudes et latitudes des terres déjà découvertes, rechercher de nouvelles plantes d’épices. Une équipe scientifique : cartographe, astronome, botaniste, embarque à bord d’un second bateau, l’Etoile et rejoint la Boudeuse en baie de Rio de Janeiro, en juin 1767. Philibert Commerson, médecin naturaliste du voyage réalise alors ses premières explorations botaniques et  découvre avec éblouissement un arbrisseau à la floraison opulente. Il le nomme  Bougainvillea en  l’honneur du chef de l’expédition. Plus tard, lors de l’escale à l’Isle de France (Ile Maurice) Philibert Commerson retrouve son ami Pierre Poivre qui le convainc de quitter l’expédition pour rester l’aider à développer la culture « d’épiceries » sur les Iles de Mascareignes (Maurice, Réunion et  Rodrigues). Philibert Commerson  a consacré sa vie à la botanique, passionnément. Pour la petite histoire, il a étudié la médecine à l’Université de Montpellier, où se trouve le plus ancien jardin botanique de France, crée en 1593 sur ordre d’Henri IV (et toujours présent de nos jours). Histoire de plantes, d’hommes et de France sont souvent mêlées.

bougainvillier variété Louisa Ets du CannebethMais revenons au Bougainvillea. On lui prête deux noms vernaculaires : la Bougainvillée, plutôt utilisé pour la fleur et le Bougainvillier pour la plante. Arbuste sarmenteux au développement rapide, le bougainvillier aime s’installer  le long d’un mur, d’un grillage ou d’une pergola. Il appartient à la famille des Nyctaginacées, qui regroupe des espèces caractérisées par des fleurs sans pétales groupées à plusieurs dans un même involucre de bractées. En observant les ‘ fleurs’ de bougainvillée, on distingue effectivement, non pas des pétales, mais bien des bractées amples, à l’aspect de papier de soie, aux couleurs chatoyantes qui entourent de petites fleurs, tubulaires couleur ivoire. 

production de bougainvilliers ets horticoles du cannebethEn 1985, à la création de notre établissement horticole, la fleur de Bougainvillier s’est imposée tout naturellement comme logo de l’entreprise.  Dans nos serres, la culture du Bougainvillier est un savoir faire développé et reconnu depuis 25 ans.  Du petit pot de 15 centimètres de diamètre au sujet de 2 mètres de haut, en tuteuré, palissé, tipi, une quarantaine de variétés de bougainvillier composent notre offre colorée.

En 2011, nous fêtons le bicentenaire de Louis Antoine de Bougainville. Une histoire de passion et de botanique, également pour Frédéric Paultz, qui mène, ce printemps, une mission d’étude du CCVS ‘, le Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées sur les traces des étapes phares du voyage autour du monde de Bougainville. Vous pouvez suivre le journal de bord de Frédéric Paultz sur le blog sur les traces de Bougainville